CHAN 2020/Togo-Bénin : Abalo Dosseh très satisfait de ses joueurs

CHAN 2020/Togo-Bénin : Abalo Dosseh très satisfait de ses joueurs

Football TOGO

Ils l’ont fait ! les éperviers locaux ont gagné le pari dimanche en s’imposant à domicile face aux Écureuils locaux du Bénin (1-0) dans le cadre du premier tour des éliminatoires retour du CHAN 2020. Une victoire qui a valu à Abalo Dosseh et ses poulains, une qualification pour une place au deuxième tour où ils affronteront le Nigéria.

Au Porto Novo en match aller, les locaux togolais ont eu des difficultés devant une équipe béninoise bien en place mais ils avaient réussi à faire un match nul 0-0. A Lomé, en match retour, les jeunes togolais ont réussi à rehausser leur niveau et à tenir tête aux locaux béninois avec la force du cœur comme l’indique leur coach.

« On a vu l’adversaire jouer, je crois qu’ils nous ont posé beaucoup de problèmes. Surtout au milieu. Aujourd’hui, on a réglé le problème et c’est là que je suis très satisfait des joueurs. Ils n’ont pas l’habitude de travailler sur le plan tactique. Mais aujourd’hui, ils ont joué avec leur cœur » a déclaré Abalo Dosseh.

Le Togo qualifié pour le tour suivant des éliminatoires du CHAN 2020, le coach ne cache pas sa joie. Lui qui était sous le coup d’une menace a vu cette menace dissipée avec la victoire face au Bénin, une joie vraiment immense et une fierté en ces joueurs.

« Ils ont compris qu’il y a quelque chose au bout, si on gagne le Bénin, c’est vraiment une joie inexprimable. » s’est exprimé le coach togolais.

L’enjeu de ce match étant de taille, Jean-Paul Abalo Dosseh, coach des éperviers locaux a dû mettre une stratégie en place pour arriver à gagner ce match.

Il dévoile sa stratégie : « J’ai dit aux joueurs que, déjà faire un match nul au Bénin c’est une bonne chose et qu’il faut maintenant gagner avec un but d’écart. Donc on sait que notre adversaire ne va pas fermer le jeu puisque quand il marque un but, ça va nous compliquer la situation. Mon équipe dans les duels aériens à un niveau moyen, surtout on niveau de notre gabarit. Ce que j’appréhendais surtout c’est les jeux aériens et les coups de pieds arrêtés. On a vraiment été bousculé dans ce domaine, au milieu de terrain pour ressortir le ballon, par moment, on a eu des difficultés, ça il faut l’avouer parce qu’on a une équipe très jeune qui n’est pas encore arrivé à maturité. »

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *